Le nouveau divorce par consentement mutuel ou "divorce sans juge"

Le nouveau divorce par consentement mutuel ou "divorce sans juge"

Depuis le 1er janvier 2017, le droit du divorce par consentement mutuel change considérablement.

Chaque époux doit impérativement avoir son avocat.

La convention prend la forme d'un acte d'avocat contresigné par les deux avocats  qui prendra effet lorsqu'il sera enregistré au rang des minutes du Notaire.

Le Juge n'intervient plus sauf si un enfant doué de discernement demande à être entendu ou encore si un des époux est un majeur protégé.

 

Publié le 11/01/2017

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier

Domaines de compétence

Droit du travail : licenciement, harcèlement moral
Droit de la famille : divorces, mesures après divorce
Indemnisation du préjudice corporel
Droit immobilier
Droit de la consommation : crédits
Droit immobilier
Contactez-nous, nous vous rappelons gratuitement

Informations

Nous acceptons les règlements par chèque.

Nous acceptons l'Aide Juridictionnelle.